Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

close

Panier  

No products

0,00 € Shipping
0,00 € Tax
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

Bretagne
Phare du Cap Fréhel

Phare du Cap Fréhel

mer409-T

Le phare a été implanté à 55 mètres au-dessus du niveau des plus hautes mers. Le nouveau bâtiment est en forme de U à un niveau, au milieu duquel s’élève une tour carrée surmontée d’une plate-forme...

Plus de détails

Le passport bretonLE PASSEPORT BRETON, OFFICIELLEMENT DISTRIBUÉ PAR BZH-BOUTIQUE
Vous pouvez ajouter le passeport bretons (9 euros) à votre commande directement depuis cette page en complément ce ce produit.

Le passeport breton seul disponible ICI


+ -

12,97 €

En stock

Attention : dernières pièces disponibles !

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Notes et évaluations clients

2 note(s)
Voir la répartition
Note / écrire un commentaire

En savoir plus

Collection: phares de Bretagne

Phare du Cap Fréhel


 

Télécharger les Phares de France dans Google Earth

Matière: Résine
Taille: 8.0 x 13.5 x 7.0 cm

  • Localisation : Cap Fréhel, Côtes-d’Armor
  • Construction : 1882 à 1887
  • Hauteur : 33,00 m
  • Élévation : 85,00 m
  • Portée : 29 milles nautiques

 

Planté sur un promontoire entre la baie de Saint-Brieuc et la rade de Saint-Malo, le phare du Cap Fréhel se dresse sur une falaise de granit rose qui s’avance dans la Manche. La hauteur de cette falaise est de 55 mètres au-dessus du niveau de la plus haute mer. La hauteur du phare au-dessus du sol est de 33 mètre, d’où une hauteur totale de 88 mètre par rapport à la plus haute mer. L’ouvrage que l’on voit actuellement comportant une tour carrée entourée de bâtiments en  forme de U date des années 1950, le phare « historique » ayant été détruit le 11 août 1944 par l’armée allemande sauf la tour cylindrique à gauche qui date de l’époque de Louis XIV quand Vauban la fit ériger par l’ingénieur Garangeau dont elle a gardé le nom. 

Dès 1650 une tour à feu fut installée par les commerçants et armateurs malouins à leurs frais. Le feu était alimenté par du charbon de terre dans un réchaud en fer constamment surveillé par deux hommes (nuit et jour). La tour, trop basse fut donc remplacée par la tour de Garangeau en 1702. De ce fait elle reste le plus ancien phare à terre de Bretagne. En 1729 le charbon fut remplacé par de l’huile. En 1851 une route est construite pour accéder au phare. Dès l’occupation en 1940 le phare est entouré de blockhaus et d’instruments de surveillance en raison de sa position stratégique. 
En 1944 suite à la destruction du phare on eut recours à la vieille tour de 1702 équipée d’un feu provisoire alimenté par une ligne à haute tension avec un groupe électrogène en secours. 
Le système d’éclairage fonctionne aujourd’hui en automatique. En plus du système optique le phare est équipé de systèmes électroniques, d’un relais VHF et d’un radio phare.

Avant la guerre, les Hospitaliers Sauveteurs Bretons entretenaient une base à côté du phare. On descendait les canots de sauvetage à la mer par un système de palan.

 

 

Avis clients (2)

    Notez et Donnez votre avis sur ce produit !

    Par Loïc N. :

    Le client a noté le produit mais n'a pas rédigé d'avis.

    Par DOMINIQUE D. :

    Le client a noté le produit mais n'a pas rédigé d'avis.