Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

close

Panier  

No products

0,00 € Shipping
0,00 € Tax
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

Pays de Loire
Phare du Grand Charpentier

Phare du Grand Charpentier

mer868

Le phare du Grand-Charpentier est un phare en mer, à 1,3 mille au large de la pointe de Chémoulin et de son sémaphore.

Plus de détails

Le passport bretonLE PASSEPORT BRETON, OFFICIELLEMENT DISTRIBUÉ PAR BZH-BOUTIQUE
Vous pouvez ajouter le passeport bretons (9 euros) à votre commande directement depuis cette page en complément ce ce produit.

Le passeport breton seul disponible ICI


+ -

8,52 €

En stock

Attention : dernières pièces disponibles !

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation
dans cette langue
Note / écrire un commentaire

En savoir plus

Collection: phares des Pays de Loire

Phare du Grand Charpentier


Matière: Résine
Taille: 13.0 x 8.0 x 7.0 cm

  • Localisation : Saint-Nazaire, Loire-Atlantique
  • Construction : 1888
  • Hauteur : 25.40 m
  • Élévation : 27,35 m
  • Portée : 14 milles nautiques

 

Le phare du Grand-Charpentier est un phare en mer, à 1,3 mille au large de la pointe de Chémoulin et de son sémaphore.

Situé sur le plateau rocheux des Charpentiers, il jalonne l’estuaire de la Loire et le port de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique.

Dès 1826, une balise en fer, sur les rochers des Charpentiers, signale l’embouchure de la Loire. En 1850, une tourelle en maçonnerie la remplace. Elle est reconstruite en 1877, après une forte tempête. En 1887, elle est de nouveau détruite.

En 1888, une tour cylindrique de 25 m de haut reçoit un feu à éclats réguliers (5 secondes à secteurs rouges, blancs et verts). Pendant la guerre de 1939-45, le phare est éteint. Il est rallumé dès le 13 août 1945. En 1954, il est équipé d’un aérogénérateur pour charger les batteries d’accumulateurs du poste émetteur-récepteur. En 1966, un câble électrique sous-marin de 3000 W assure l’autonomie de son nouveau feu électrique. En 1967, une plateforme pour hélicoptère est installée sur sa lanterne. Elle sera démontée en 1987. En 1969, l’automatisation est réalisée ; mais les gardiens resteront jusqu’en 1972

Construit de 1884 à 1887, le phare actuel est de couleur grise avec une lanterne verte.

Il ne se visite pas.

Son accès reste difficile : seul un canot peut aborder, avant la basse mer, à une petite jetée de 56 m de long.

Source: Phares et balises

Avis clients (0)