Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

close

Panier  

No products

0,00 € Shipping
0,00 € Tax
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

Normandie (Basse)
Tour Vauban de Tatihou

Tour Vauban de Tatihou

mer852

Tatihou est une île côtière française au nord-est du Cotentin, en face de Saint-Vaast-la-Hougue (département de la Manche). D’une superficie de 29 hectares, elle est accessible à pied à certaines marées basses.

Plus de détails

Le passport bretonLE PASSEPORT BRETON, OFFICIELLEMENT DISTRIBUÉ PAR BZH-BOUTIQUE
Vous pouvez ajouter le passeport bretons (9 euros) à votre commande directement depuis cette page en complément ce ce produit.

Le passeport breton seul disponible ICI


+ -

12,96 €

En stock

Attention : dernières pièces disponibles !

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation
dans cette langue
Note / écrire un commentaire

En savoir plus

Collection: tours et phares de Basse Normandie

Tour Vauban de Tatihou


Matière: Résine
Taille: 9.8 x 9.2 x 9.4 cm

  • Localisation : Îles Saint-Marcouf, Manche
  • Construction : 1694

 

Tatihou est une île côtière française au nord-est du Cotentin, en face de Saint-Vaast-la-Hougue (département de la Manche). D’une superficie de 29 hectares, elle est accessible à pied à certaines marées basses. L’île appartient au Conservatoire du littoral et n’est pas habitée de manière permanente. Elle abrite un musée dans le fort de l’île ainsi qu’un jardin botanique et une réserve ornithologique.

Dans certains toponymes régionaux, l’élément -hou est issu du vieil anglais hoh, escarpement rocheux, rivage abrupt (comme dans le Hou et les Hautot, Hotot, Hottot de Normandie), comme c’est le cas pour le Cap Lihou à Granville, et les îlots anglo-normands de Jethou, Brecqhou ou les Écréhous. D’autres noms en -hou s’expliquent par le norrois hòlmr, îlot, prairie au bord de l’eau, comme Tribehou, Quettehou ou Néhou. François de Beaurepaire explique Tatihou par le vieil anglais hoh et René Lepelley par le norrois hòlm(r), précédé du nom de personne norrois Tati.

La bataille de la Hougue voit s’affronter en 1692 au large de Barfleur la France menée par l’Amiral de Tourville et la flotte anglo-hollandaise. Au terme d’une rude bataille, onze vaisseaux français ne purent regagner Saint-Malo et seront échoués puis brûlés près de Tatihou et de la Hougue.

À partir de 1694 la tour de Tatihou et sa jumelle la Hougue (sur la côte à Saint-Vaast) sont construites par un élève de Vauban, Benjamin de Combes, afin de défendre la baie de Saint-Vaast contre les agresseurs. Les fortifications se poursuivront jusqu’au XIXe siècle. Ces tours sont inscrites, avec treize autres sites fortifiés par Vauban, au patrimoine mondial de l’humanité le 7 juillet 2008.

Source: wikipedia

Avis clients (0)