Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

close

Panier  

No products

0,00 € Shipping
0,00 € Tax
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

Normandie (Basse)
Phare de Gatteville

Phare de Gatteville

mer810-H

Le phare de Gatteville, ou phare de Gatteville-Barfleur, est situé sur la pointe de Barfleur (commune de Gatteville-le-Phare), dans la Manche. Il signale les forts courants du raz de Barfleur.

Plus de détails

Le passport bretonLE PASSEPORT BRETON, OFFICIELLEMENT DISTRIBUÉ PAR BZH-BOUTIQUE
Vous pouvez ajouter le passeport bretons (9 euros) à votre commande directement depuis cette page en complément ce ce produit.

Le passeport breton seul disponible ICI


+ -

8,76 €

En stock

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Notes et évaluations clients

1 note(s)
Voir la répartition
Note / écrire un commentaire

En savoir plus

Collection: phares de Basse Normandie

Phare de Gatteville


Matière: Résine
Taille: 13.5 x 8.5 x 7.0 cm

  • Localisation : Gatteville-le-Phare, Manche
  • Construction : 1829 - 1835
  • Hauteur : 74,75 m
  • Élévation : 78,85 m
  • Portée : 29 milles nautiques

 

Le phare de Gatteville, ou phare de Gatteville-Barfleur, est situé sur la pointe de Barfleur (commune de Gatteville-le-Phare), dans la Manche. Il signale les forts courants du raz de Barfleur.

Les courants forts au large de la pointe de Barfleur, et les nombreux naufrages (dont le plus célèbre est sans doute celui de la Blanche-Nef) rendent indispensable l’édification d’un phare.

En 1774, sous le règne de Louis XIV, la Chambre de commerce de Rouen décide donc de faire construire un premier phare en granite, de 25 mètres. À son sommet, un feu de bois et de charbon brûlait continuellement. Le charbon était approvisionné à dos d’homme et laissait peu de repos aux gardiens. En 1780 le feu à charbon fut remplacé par un système de réverbères constitué de 16 lampes à huile dans une lanterne vitrée.

Ce phare étant trop petit pour recevoir les lentilles modernes, et trop faible pour pouvoir être exhaussé de 32 mètres, on décide d’ériger une nouvelle tour en 1825. L’architecte Charles-Félix Morice de la Rue, sous le règne de Charles X, qui dessinera ensuite le phare de la Hague, conçoit les plans du plus haut phare de l’époque (dépassé depuis par le phare de l’Île Vierge). Les travaux débutent en 1829 et s’étaleront jusqu’en 1835.

Source: wikipedia

Avis clients (1)

    Notez et Donnez votre avis sur ce produit !

    Par Anne-Marie et Christine W. :

    Le client a noté le produit mais n'a pas rédigé d'avis.