Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

close

Panier  

No products

0,00 € Shipping
0,00 € Tax
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

P.A.C.A.
Phare de Beauduc

Phare de Beauduc

mer928

Le phare de Beauduc est resté dans son aspect architectural premier. C'est une tour isolée, légèrement conique élargie à la partie inférieure, toute en pierres de taille.

Plus de détails

Le passport bretonLE PASSEPORT BRETON, OFFICIELLEMENT DISTRIBUÉ PAR BZH-BOUTIQUE
Vous pouvez ajouter le passeport bretons (9 euros) à votre commande directement depuis cette page en complément ce ce produit.

Le passeport breton seul disponible ICI


7,14 €

Ce produit n'est plus en stock

Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation
dans cette langue
Note / écrire un commentaire

En savoir plus

Collection: phares de Provence Alpes Côte-d'Azur

Phare de Beauduc


 

Télécharger les Phares de France dans Google Earth

Matière: Résine
Taille: 10,5 x 7 x 6 cm

  • Localisation : Arles, Bouches-du-Rhône
  • Construction : 1902 - 1903
  • Hauteur : 25 m.
  • Élévation : ?
  • Portée : 17 milles nautiques

 

Historique
En 1865, un amer en charpente de bois est construit. À la suite du naufrage du vapeur marseillais Pergame, le 1er janvier 1898, un projet de construction d'un phare est diligenté pour améliorer la signalisation des côtes camarguaises afin d'éviter la confusion entre le phare de Faraman plus à l'est, et le phare de Planier en rade de Marseille. Sur décision ministérielle les plans de l'ingénieur Combarnous, élaborés en 1900, sont approuvés et la construction est terminée dès 1902. Le phare est mis en service en 1903 avec un feu à vapeur de pétrole. Jusqu'à son électrification en 1970, il était gardé par 4 gardiens (electromécanicien de phare).
Le phare en 1964 équipé de la corne de brume.

En novembre 1953, un signal sonore à air comprimé (corne de brume) est installé en haut du phare constitué de trois pavillons, pour signaler la pointe du Sablon lorsque la visibilité est réduite ; ce signal est abandonné en 1980. En 1970, un aérogénérateur est mis en service pour son énergie principale ; l'alimentation de secours est fournie par un générateur solaire photovoltaïque.

Phare actuel
Le phare de Beauduc est resté dans son aspect architectural premier. C'est une tour isolée, légèrement conique élargie à la partie inférieure, toute en pierres de taille. Le bâtiment des gardiens placé à l'arrière est composé de 7 chambres, de deux magasins, de deux cuisines et d'un grand vestibule qui sépare les deux appartements, une écurie se trouvait à une centaine de mètres plus loin (description avant guerre pour deux familles). L'habitation de 20,50 m de long sur 6,60 m de large est surélevée de 1,60 m au-dessus du sol pour être à plus de 3 m au-dessus du niveau de la mer ce qui la protège des empleins (eau de mer noyant les terres) par vent de secteur sud.

Depuis juillet 2001, il est totalement automatisé ; il ne se visite pas. Depuis 2004, son alimentation provient de capteurs solaires installés en haut de la tour. La maison de gardien est barricadée et bien que le toit ait été refait, en 2007, elle était dégradée.

Source: wikipedia

 

 

 

Avis clients (0)