Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

close

Panier  

No products

0,00 € Shipping
0,00 € Tax
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

Guillermo Forchino
Le dentiste par Forchino

Le dentiste par Forchino

FO84005

Je suis sûr que Guillermo Forchino aime voir son dentiste heureux et fier de lui après l'arrachage d'une molaire. C'est vrai, quoi, c'est pas facile, surtout si elle était encore saine. Pièce signée et numérotée. Livré avec son certificat d'authenticité. Disponible en 2 tailles

Plus de détails

Le passport bretonLE PASSEPORT BRETON, OFFICIELLEMENT DISTRIBUÉ PAR BZH-BOUTIQUE
Vous pouvez ajouter le passeport bretons (9 euros) à votre commande directement depuis cette page en complément ce ce produit.

Le passeport breton seul disponible ICI


+ -

107,00 €

Pièce de collection expédiée sous 8 à 15 jours environ

Notes et évaluations clients

Personne n'a fait d'évaluation
dans cette langue
Note / écrire un commentaire

En savoir plus

Le dentiste par Forchino

Vous, je ne sais pas, mais moi, du coup, comme ça, j'ai plus mal aux dents, alors que ce dentiste m'inspire une vraie confiance (ou pas)
Votre dentiste est un vrai bourreau, offrez lui cette figurine.

  • Pièce signée et numérotée.
  • Livré avec son certificat d'authenticité.

 

Disponible en deux tailles:

  • Ref: FO85515 - Grand modèle: h.40 cm
  • Ref: FO84005 - Petit modele: h: 24 cm

 

Un instant de vie imaginé par Guillermo Forchino pour ce dentiste:

Paquita Gutiérrez avait une peur bleue du dentiste. Cela faisait des jours qu’une dent la torturait. Tout d’abord, elle pensa que ce serait passager, puis elle essaya tous les calmants de l’armoire à pharmacie. Au bout de 3 jours, elle alla voir doña Carmen, la voisine qui soignait par la parole. Au bout de 5 jours, n’en pouvant plus, elle prit rendez-vous avec un éminent dentiste, le docteur Salomon Mimran, dont la renommée d’excellent professionnel avait fait le tour de Paris. Paquita, le visage déformé par l’énorme abcès, prit place sur le fauteuil du cabinet comme s’il s’agissait là d’une chaise électrique.

« ‘Octeur, a va aire mal ? » demanda Paquita la voix déformée par l’inflammation.

« Non madame, vous n’allez pas avoir mal - mentit le docteur- vous êtes entre de bonnes mains. Voyons, ouvrez la bouche et regardons cette molaire abîmée ».

« Euh… est éjà ouberte » dit madame Gutiérrez

A la quatrième piqûre, l’anesthésie commença à faire effet. Elle eut l’impression que sa langue était un bout de chiffon. Elle voulut dire quelque chose mais elle ne laissa échapper que des sons gutturaux. Le docteur crut que ça allait être facile mais quand la seconde pince lui cassa entre les mains il commença à avoir des doutes.

« Décontractez-vous, tout va bien » mentit encore une fois le dentiste tandis qu’il posait un pied sur l’épaule gauche de sa patiente pour avoir plus de force. Paquita Gutiérrez regretta de ne pas avoir fait son testament. Après 40 minutes de lutte et à la suite d’un effort surhumain, le docteur parvint à extraire la dent rebelle. Avec fierté il la regarda fixement et …… commença à sentir des sueurs froides lui couler le long de la nuque.

« Voyons, ouvrez la bouche … » dit le dentiste tout tremblant en voyant que la dent qu’il tenait dans sa pince était une prémolaire parfaitement saine.

Avis clients (0)