Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

close

Panier  

No products

0,00 € Shipping
0,00 € Tax
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

Fulgence Bienvenüe

Fulgence Bienvenüe devant la bouche du MétropolitainFulgence Bienvenüe, naît le treizième et dernier enfant d’une famille bretonne le 27 janvier 1852 à Uzel (Côtes-d'Armor) et meurt le 3 août 1936 à Paris, fut un inspecteur général des Ponts et Chaussées et père du métro de Paris avec Edmond Huet.

A 15 ans, au sortir d’études secondaires au collège des Eudistes de Valogne il obtient un baccalauréat de philosophie, mais désirant devenir ingénieur il part préparer le bac scientifique chez les jésuites, au lycée Sainte-Geneviève à Paris, puis se présente à polytechnique, après un premier échec en 1869, il est reçu en 1970. Il y deviendra l’ami de Foch (qui épousera par la suite sa nièce) et de Joffre. Très bien classé à sa sortie de polytechnique, il est brillamment admis à l’école des Ponts et Chaussées en 1872.

Entée du MétropolitainNommé ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées en octobre 1875 il souhaite avoir un poste en Bretagne mais ce poste est inaccessible aux débutants et il est nommé à Alençon, chargé de l’entretien de 197 Km de routes nationales, du système hydraulique de 1400 Km ainsi que de l’amélioration de la desserte par chemin de fer. Tout ce travail mené à bien lui vaut la Légion d’Honneur. Le 25 février 1881, lors d’une visite d’expropriation plutôt mouvementée il tombe sur la voie. La gravité de l’accident lui vaut une amputation du bras gauche.
S’étant rapproché de Paris, il participe activement à la construction jusqu’à Epernay de la ligne de chemin de fer Paris-Strasbourg. En 1891 il est promu Ingénieur en Chef et chargé de résoudre des problèmes d’alimentation en eau potable.

C’est en 1895 qu’il travaille avec Edmond Huet sur un avant-projet de réseau de fer métropolitain pour la ville de Paris,  à voie étroite et traction électrique. Le projet se heurte à l’opposition des grandes compagnies de Chemin de fer, mais finit par l’emporter et il doit être réalisé pour l’exposition universelle de 1900. La première ligne Porte de Vincennes-Porte Maillot est inaugurée le 19 juillet 1900. En 5 ans les lignes 2 et 3 soit 45 Km sont réalisées. La réalisation de la ligne 4 présente des difficultés puisqu’il faut passer sous la Seine, par certains endroits on aura recours à la congélation. Enfin la mise en œuvre de Station de métro Monparnasse - Bienvenüela ligne a lieu le 9 janvier 1910. A la déclaration de guerre il a 62 ans et demande à être mobilisé en tant que colonel du Génie et participe à l’installation du camp retranché de Paris. Puis il participe à la création du port de Gennevilliers, à l’aménagement du canal Saint-Denis et à l’élargissement du canal de l’Ourcq. En 1924 il reçoit la grande médaille d’or de la ville de Paris et devient Grand-Croix de la Légion d’Honneur en 1929. Il demeure conseiller de Paris jusqu’à sa retraite qu’il prend à 80 ans.

Il meurt le 3 août 1936 et est inhumé au Père-Lachaise dans l’indifférence générale. Son nom avait été donné à une station de métro : Montparnasse-Bienvenüe.