Y-a-t-il encore des Bretons à Paris Montparnasse ?

Aucun Commentaire 1263 Vues

Depuis que les Bretons se sont lancés à la conquête de Paris grâce à l’arrivée du chemin de fer en Bretagne à la fin du XIXe siècle. Une grande majorité de la diaspora bretonne a posé ses valises dans le quartier Montparnasse, fin du voyage Quimper / Paris. Aujourd’hui, ils sont près de 1,5 million de Franciliens à clamer haut et fort leurs origines bretonnes et Montparnasse demeure le « fief » des Bretons exilés à Paris. Mais Montparnasse est-il toujours un quartier plus breton que jamais ?

Le métro de Paris a été fait par un Breton

Et ça, ça marque l’histoire ! L’homme qui a imaginé et conçu le « chemin de fer métropolitain »  en 1895 est un Breton d’Uzel dans les Côtes-d’Armor. Il s’agit de Fulgence Bienvenüe (1852-1936) ingénieur de profession qui allait devenir le père du métro parisien. Son nom est d’ailleurs donné à la station éponyme du quartier Montparnasse en 1933.

Il y a plus de crêperies que de food trucks à Montparnasse !

Les crêpes sont une véritable institution à Montparnasse. En moins de 500 mètres, vous pouvez être tenté par plus d’une dizaine de crêperies, particulièrement autour de la rue d’Odessa … Bon à savoir si vous avez le mal du pays ou une subite envie de Bretagne. Le plus difficile est encore de choisir entre une galette de blé noir au lard et caramel au beurre salé ou une crêpe Pommes Dorées au Beurre et Flambée au Calvados !

La ville de Paris a son propre bagad établi à Montparnasse !

Le bagad Pariz est composé de Bretons de Paris. Il réunit une trentaine de sonneurs et de batteurs qui  fait vibrer le « Tout-Paris » au son de la cornemuse, des bombardes et percussions. Comme les autres bagadou du pays, le bagad Pariz représente fièrement les couleurs de la Bretagne lors de nombreuses sorties en région parisienne, en province, mais aussi à l’international. Si vous voulez voir comment se passent les répétitions ou savoir si vous pouvez intégrer le bagad, rendez-vous au 36 de la rue Guilleminot, le jeudi à partir de 18h00.

La tour Montparnasse a été construite selon le plan du phare d’Ar- Men au large d’Ouessant

Il ne fallut pas moins de 4 architectes, Jean Saubot, Eugène Beaudouin, Urbain Cassan et Louis de Hoÿm de Marien, pour étudier le plan du légendaire phare d’Ar- Men dans le Finistère et ériger en 1973 la célèbre Tour Montparnasse. Les ingénieurs recrutèrent même des marins bretons pour réaliser les travaux de construction de la tour. Enfin tout ça…c’est ce que dit une légende urbaine qui traîne dans le quartier…

On aurait pu également évoquer les nombreux festou-noz à Paris, les bars bretons, la fête de la Saint-Yves fêtée en grande pompe, l’ambiance de Montparnasse lors de la retransmission de Guingamp / Rennes… Visiblement, il souffle toujours un air iodé dans le quartier Montparnasse !

Photo : Le Télégramme

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Incontournables