Le football armoricain casse la baraque !

Aucun Commentaire 667 Vues

Le foot breton, ce sont des clubs de renom comme Rennes, Brest, Guingamp, Lorient et Nantes qui certains soirs de match passent même à la télé ! Petit rappel des origines du football en Bretagne, des chamailleries entre clubs et bien sûr des joueurs bretons qui ont marqué l’histoire du ballon rond !

Histoire du football en Bretagne

En Bretagne, le football devient populaire à la toute fin du 19e siècle grâce à la diaspora britannique établie du côté de Dinard et de Saint-Servan près de Saint-Malo. La plupart des joueurs sont anglais. En 1902, on compte un seul un joueur breton dans l’équipe servannaise !

Durant la Première Guerre mondiale, le football breton est en sommeil. Cependant, bon nombre de poilus Bretons vous découvrir les joies du ballon rond auprès des soldats britanniques et s’initier à la pratique du football lors des périodes de repos sur le front. Il faut attendre l’entre-deux-guerres pour que le football s’enracine véritablement en Bretagne.

Plus d’une centaine de clubs voit le jour en Ille-et-Vilaine. Le Stade Rennais est le premier club breton à se professionnaliser en 1932. L’équipe est finaliste de la coupe de France en 1935 et remporte sa première coupe de France en 1965. Brest se hisse en première division dans les années 70 et quelques années plus tard, c’est au tour du FC Lorient, l’EA Guingamp et le Quimper Cornouaille Football Club d’évoluer D1.

Echarpes Breizh

Echarpes Breizh
Soutenez plus qu’un club, soutenez la Bretagne !!!

Les rivalités entre clubs bretons

Au début du 20e siècle déjà, on note des rivalités dans le football breton sur fond de clivages politico-religieux. Intimement liées aux patronages catholiques et laïques très influents en Bretagne, les équipes « cathos » comme l’Armoricaine de Brest (Stade brestois) s’opposent aux clubs « de gauche » comme En Avant Guingamp. Les derbys sont âprement disputés et ce n’est que le début des querelles footballistiques entre supporters et des rancœurs tenaces entre clubs.

Aujourd’hui, le Stade Rennais est probablement l’équipe la plus « détestée » des clubs pros bretons comme Lorient, Brest, Guingamp, Quimper ou Nantes. Les animosités entre équipes bretonnes sont une réalité. Même si parfois des compagnies de CRS sont dépêchées à la sortie des stades, les rivalités entre clubs bretons n’ont jamais atteint des sommets. Il est rare de voir des hordes d’hooligans armés de batte de baseball prêts à en découdre avant ou après le match comme c’est souvent le cas en Angleterre ou en Ukraine. Après tout, lors d’un derby breton, c’est la Bretagne qui sort toujours grande gagnante !

Les grands joueurs bretons

Si aucun club breton n’a remporté un titre de champion de France, de nombreux joueurs bretons ont marqué l’histoire du football par leurs prouesses sur le terrain.

Citons Jean Prouff, Yvon Goujon, Yvon Le Roux, Philippe Gondet, Paul Le Guen, Jocelyn Gourvennec, Corentin Martins ou plus récemment encore Stéphane Guivarc’h, sacré champion du monde avec les Bleus le 12 juillet 1998 au Stade de France et Yoann Gourcuff, sacré meilleur joueur de Ligue 1 en 2009… La liste des joueurs bretons élevés au rang des Dieux du stade est très longue ! Si vous souhaitez en savoir plus sur la grande histoire du football breton, n’hésitez pas à vous procurer l’ouvrage les grands noms du football breton de Georges Cadiou.

Et vous, quel club breton supportez-vous et quel joueur vous fait rêver ? Dites-nous tout !

Spread the love

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

Incontournables