Les bigoudens sont-ils les descendants de tribus mongoles ?

7 Commentaires 16513 Vues

Elles portent une coiffe démesurée, n’ont pas leur langue dans leur poche et les pirates des quatre mers du globe leur ont piqué leur recette ! Pour tous les français, la bigoudène incarne la Bretagne à l’état brut, la Bretagne d’hier et d’aujourd’hui…mais qui sont vraiment les bigoudens ?

Les bigoudens descendants de Gengis Khan ou aïeuls du Dalaï-Lama ?

Au XIXe siècle, des ethnologues, ô combien savants, affirment que les bigoudens sont les descendants de tribus Mongoles ou tibétaines voire de peuplades du Tadjikistan, qui se seraient implantées dans le Finistère sud avant les premières invasions celtes. Pour étayer leur thèse, ces anthropologues mettent en avant la tache mongoloïde, petite lésion pigmentaire très présente chez les populations asiatiques actuelles, et parait-il fréquente chez les Bigoudens.

D’autres scientifiques affirment détenir les preuves selon lesquelles les bigoudens seraient en fait issus de Laponie et appartiendraient à une « population étrange, qui n’a adopté du Breton que la langue, conservant ses mœurs, son type et un costume à part ». Tous se basent sur de vagues ressemblances physiologiques des bigoudens à ces peules aux pommettes hautes et des yeux légèrement bridés (forcément, manger des crêpes, ça aplati les yeux !). À croire qui si vous vous baladiez dans les rues de Pont-L’abbé au début du siècle dernier, vous étiez plongé en plein cœur du « Chinatown breton »…Toujours est-il que cette légende a perduré durant quelques décennies.

Et bien non ! Il se pourrait bien que les bigoudens soient d’origine celte…Curieux non ?

Il faut attendre 1983, pour que soit menée une étude génétique très sérieuse réfutant la thèse selon laquelle le bigouden pure souche trouve son origine dans de lointaines contrées asiatiques. On évoque alors une forte affinité génétique avec les populations celtes de l’île de Man et du pays de Galles…Certes moins exotique mais bien plus plausible.

Toujours est-il que la bigoudènie est un pays breton à part entière, avec ses codes, son parler, ses croyances, son art de vivre et ses traditions… Autrement dit, difficile de faire plus bretons que les bigoudens !

Spread the love

Articles liés

7 Commentaires

  1. Blabla

    Bonjour, j’ai des origines bretonnes et normandes. J’ai fait un test d’adn et ma mtdna (lignée maternelle) est U5b, vient du nord de l’Europe et est apparentée aux samis de la Finlande, qui ont des traits mongoloïdes. C’est en Bretagne qu’il y a le plus se U5 en France (15%), suivi de la Normandie (12%), c’est autant que dans le reste de la Scandinavie. Dans le reste de la France, les taux sont plutôt de 3 à 5% environ. Je suppose que les origines « celtes » de ces bretons tient compte seulement la la lignée paternelle, typiquement, R1b dans l’adn-y.

  2. Manon

    D’après ma grand-mère vosgienne, des arrières grand-parents sont venus en roulotte jusque dans les Vosges. Ensuite, ma grand mère s’est mariée à un breton (mon grand-père) et ma soeur est la seule de la famille à être typée mongole au niveau du visage !

  3. roux

    D’après les études historiques sur la fin de l’empire romain plusieurs unités (légions ?) romaines venant du limes du Danube auraient été affectées en Bretagne et voire démobilisées ensuite sur place… Mon arrière grand-mère aussi présentait ce type caractéristique… J’étais au courant de cette étude du CNRS mais je ne connais pas les résultats.
    JC Roux

  4. TOUDOUZE

    je confirme j’ai un nom « purement » Breton, TOUDOUZE, j’ai bien les yeux bridés et mon père et mon grand père avaient eux aussi les yeux un peu bridés. Dans l’histoire j’ai toujours entendu parlé d’une invasion Mongoles!

  5. Sido

    Etrange… car mon ex, pur breton dont les parents ne parlaient que cette langue ou presque avait les yeux bridés, la face ronde avec les pommettes hautes, style Gengis Khan. Je n’ai jamais vu une personne lui ressembler autant que les hommes de la Mongolie actuelle… surtout les moustachus, ça accentuait encore plus la ressemblance.
    Sa grand-mère, DCD en 1945, avait la même tête… donc pas un hasard ni une adoption cachée comme on m’a suggéré précédemment…

  6. Mechin

    Les bigoudens comme la plupart des finistériens descendent sans doute des émigrants gallois qui sont venus repeupler la péninsule armoricaine au V et VIème siècle, chassés par les invasions saxonnes.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

Incontournables