Les bières de Bretagne : les Cereal Killer armoricaines !

1 Commentaire 846 Vues

Si vous êtes atteint de cervacapsulophilie, cervalobélophilie ou tégestophilie (pas d’inquiétude, ce n’est pas contagieux,  il s’agit juste de collectionner les capsules, étiquettes et sous-bocks de bière), alors cet article pourrait bien vous intéresser…

Certains brassent de l’air, d’autres brassent des bières artisanales de caractère !

Si pour vous la Bretagne se résume au chouchen, cidre, kir breton, lambig ou Breizh Cola…savez-vous qu’elle est aussi et surtout la deuxième région productrice de bière en France après le Nord ?

Bière Blonde, blanche ou brune, rousse ou ambrée, stout ou spéciale, 100% bio, aux 7 céréales, aromatisée aux algues bretonnes, élaborée à partir de blé noir ou d’épices… la gueuze bretonne se décline en couleurs et en saveurs. !

La Bière ZH : une cervoise authentique !

Les gaulois avaient l’habitude de brasser une bière hautement gustative appelée la cervoise. De cette tradition millénaire est née la tradition brassicole bretonne !

Les premières brasseries armoricaines font leur apparition dès le XVIIe siècle à Quimper, Brest et Vannes. La production est florissante jusqu’au début des années 80, période qui annonce le déclin de l’activité. Dès lors, la question est “To beer or not to beer ?”
Une poignée d’irréductibles bretons reprennent le flambeau.  La brasserie des deux rivières à Morlaix est la première à proposer aux amateurs une bière d’exception : la Coreff. Preuve en est qu’il est nul besoin de porter la soutane et de vivre reclus dans une abbaye en Belgique pour fabriquer une bière de qualité !

Le Tro Breizh des bières ou le « tour de la Bretagne des  mousses »

Chaque ferme brasserie ou micro-brasserie bretonne garde jalousement sa recette, mais une chose est sûre, les bières artisanales de Bretagne offrent une amertume subtile, un arôme raffiné et un goût généreusement houblonné. Certaines peuvent même s’enorgueillir d’avoir été plusieurs fois médaillées lors de salons et concours !

Concoctées dans le Finistère, la Britt, Tri Martolod ou encore les bières noires An Alar’ch affirment un caractère unique. Les mousse morbihannaises de la brasserie Lancelot ou celle de Languidic laissent de délicates saveurs en bouche. La Distillerie Warenghem de Lannion et la brasserie Touken, qui produit la Philomenn, laissent s’exprimer la douceur et la rondeur des fleurs de houblon. Quant à la Sainte Colombe, fabriquée au coeur du pays de la Roche aux Fées en Ille-et-Vilaine, ou encore les bières de la ferme-brasserie Drao aux portes de Rennes, elles exaltent toute la fertilité du terroir Gallo.

La liste serait trop longue pour énumérer toutes les brasseries de Bretagne. Pour vous faire une idée de la diversité des mousses locales, découvrez LE site des bières bretonnes !

Pour consommer vraiment breton, une bonne bière du cru se déguste fraîche dans les bars du coin (partout Bretagne ou chez le bistrotier parisien avisé) mais toujours avec modération !

photos : Manproc / CC BY-SA 3.0

Spread the love

Articles liés

1 Commentaire

  1. Olivier

    Il est impressionnant de voir la diversité des bières bretonnes. Et toujours avec du caractère…

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Incontournables