Fabriquer un couteau celte | Faites-le vous-même !

1 Commentaire 3997 Vues

Vous souhaitez fabriquer votre propre couteau celte en acier forgé selon la fabrication artisanale de nos ancêtres les gaulois ? Voici le mode d’emploi pour devenir un vrai forgeron coutelier en un rien de temps…

Durée : 2H

Difficulté : ****

Il vous faut du métal, une forge, un marteau et une enclume…

Pour faire votre couteau celtic, procurez-vous tout d’abord de l’acier de récupération que vous pouvez simplement dégoter à la déchetterie ou dans votre garage (pièces automobile, vieux burins, limes et ressorts par exemple).

Il vous faut bricoler une forge à l’ancienne et fabriquer un système de soufflerie maison
(avec un entonnoir, un pot de fleur et un moteur d’aspirateur…si si c’est possible !).

Après quoi, allumez un bon feu de bois,  armez-vous d’un « ordos » le marteau celte (mais une simple masse de chez casto fera aussi l’affaire) et d’une enclume que vous pouvez fabriquer avec une poutrelle ou un bout de rail d’environ 80 cm.

Après avoir chauffé le métal dans votre fourneau et dès qu’il devient couleur jaune paille (1150 et 1200°C), martelez-le sans relâche pour façonner la lame en pente et obtenir ainsi un côté aplati et un côté incurvé. Seul un peu d’huile de coude devrait suffire.

Prévoyez de la place pour la poignée du couteau (la soie) que se veut torsadée si vous souhaitez une fidèle reproduction du couteau celtique.

Après trois ou quatre chauffes, laissez refroidir très lentement la lame du couteau dans un seau de chaux pour rendre votre couteau gaulois plus mou et donc plus facile à usiner et à affûter.

Après avoir limé votre lame pour la rendre plus régulière, il ne vous reste plus qu’à la chauffer à nouveau, la tremper dans une cuve d’huile (celle des frites par exemple) pour enfin la mettre au four, thermostat 120-170 °C pendant une à deux heures pour la solidifier.

Après cuisson, aiguisez votre lame avec un cuir à effilage (ou sur les rebords du fond d’un banal bol en grès). Voilà, votre couteau gallo-romain est prêt à couper !

Pour obtenir votre couteau celte plus simplement encore….

Vous ne vous sentez pas l’âme d’un forgeron coutelier celte chevronné ? N’ayez pas honte ! Il faut beaucoup de technique et des années d’expérience en ferronnerie pour obtenir un couteau de bonne fabrication… Vous pouvez toujours acheter votre couteau celte déjà tout fait, forgé à la main par un forgeron d’art grâce à Bzh Boutique ! Une collection unique à découvrir de toute urgence !

 

Vidéo : un artisan d’art nous fait découvrir la manière dont les celtes réalisaient leurs couteaux, une véritable œuvre sortie tout droit du passé.

Spread the love

Articles liés

1 Commentaire

  1. Marie-Claude

    Bretagne

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

Incontournables