La maison de Rohan | Les grandes familles de Bretagne

4 Commentaires 3476 Vues

Un peu comme dans Game of Thrones, il est en Bretagne de grandes familles qui ont marqué l’histoire de France comme la maison de Rohan. Au côté de la maison de Clisson et la maison de Laval, la maison de Rohan figure, en son temps, parmi les familles princières les plus puissantes du duché de Bretagne.

Les origines de la famille de Rohan, héritière des ducs de Bretagne

L’histoire de la maison bretonne de Rohan, dont les origines remontent aux premiers rois de Bretagne, débute au XIIe siècle lorsqu’Alain, cadet de la maison de Porhoët, fait bâtir une forteresse et la petite cité de Rohan sur les bords de la rivière d’Oust dans le Morbihan.  Jusqu’à la fin du XIVe siècle, Rohan sera le siège de la vicomté, puis celui du duché de Rohan à partir de 1603. Fort d’une centaine de paroisses, le fief de Rohan réunit d’immenses domaines qui couvrent près d’un cinquième du duché de Bretagne, permettant ainsi aux vicomtes de Rohan d’asseoir leur position et de se hisser au sommet de la hiérarchie féodale bretonne.

En 1603, Henri II de Rohan, issu de la haute noblesse protestante bretonne, devient premier duc de Rohan, prince de Léon, duc et pair de France. Il fait de Pontivy dans le Morbihan la capitale de son duché et s’installe dans ce qui allait devenir le château des Rohan.  Il prend part à de nombreux faits d’armes comme la reprise d’Amiens aux Espagnols durant la Huitième et dernière guerre de religion, ce qui lui vaut l’amitié du roi de France Henri IV dont il est aussi le petit-cousin. Il parcourt l’Europe, de la Grande-Bretagne à l’Italie en passant par l’Allemagne. Il parvient même à charmer la reine Élisabeth Ire d’Angleterre ! En 1645, sa fille, Marguerite de Rohan, l’héritière de la maison de Rohan, épouse un gentilhomme originaire du Bas-Poitou, Henri de Chabot. Cette union fait passer le titre de duc de Rohan dans la maison de Chabot.

L’influence de la famille de Rohan en Bretagne et aux quatre coins du royaume de France

henri de rohanAu cours des siècles, les Rohan s’illustrent comme de fins stratèges politiques et militaires et des ecclésiastiques de premier ordre.

Les héritiers des différentes branches de la lignée de Rohan occupent des fonctions très prestigieuses. Ainsi, Jean II de Rohan contribue à l’avènement de Charles VIII au XVe siècle. Plus tard, Emmanuel de Rohan-Polduc fut l’avant-dernier grand maître de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem à Malte. Armand Jules de Rohan-Guémené, archevêque-duc de Reims, sacrera Louis XV. La famille de Rohan compte également quatre cardinaux qui se succèdent sur le trône épiscopal de Strasbourg, de grands aumôniers de France dont le premier aumônier de l’impératrice Joséphine de Beauharnais, huit chevaliers de l’Ordre du Saint-Esprit, deux maréchaux de France, trois académiciens…

Les Rohan furent aussi de grands bâtisseurs. Nombreux sont les chapelles et abbayes, châteaux et manoirs, palais et hôtel particuliers marqués du blason des seigneurs de Rohan et érigés à travers la Bretagne, mais aussi à Bordeaux, Paris, Strasbourg et même jusqu’en Autriche et en République Tchèque dans la région de Bohème !

« Sur les pas de la famille de Rohan », un circuit touristique au coeur du Morbihan

En sillonnant le Morbihan, vous aurez l’occasion de découvrir l’histoire palpitante de la maisonde Rohan, notamment en visitant les fleurons architecturaux lié à la famille comme le château des Rohan à Pontivy et la basilique Notre-Dame du Roncier, le château de Josselin, le château de Kerguéhennec à Bignan, mais aussi la forêt de Quénécan et l’Abbaye Notre-Dame de Bon-Repos ou encore le Pavillon de chasse des Ducs de Rohan à Gouarec…

Spread the love

Articles liés

4 Commentaires

  1. Histoire de Strasbourg

    J’ai pas mal voyagé en France et j’avoue que la Bretagne est une des seules régions que je n’ai pas encore eu la chance de parcourir. Vu que je suis fan d’histoire et que votre article m’a bien motivé, je pense y passer 1 ou 2 semaines lors de mes prochaines vacances. :)

    Encore faut-il que je sorte de la magnifique ville de Strasbourg qui est également chargée d’histoire à découvrir ! J’ai d’ailleurs mis en place un petit site sans prétentions sur le sujet : https://www.strasbourg-argentoratum.alsace.

    Je pourrais pourquoi pas y parler de la bretagne aussi car je crois que certains villages alsaciens sont jumelés avec des villages bretons. Ca pourrait être intéressant ! :)

    Cordialement,

  2. argentoratum

    Le palais de Rohan à côté de la cathédrale de Strasbourg, belle ouvrage devenue un musée à visiter.
    Tout aussi beau à voir que le château de Josselin.

  3. Chobert

    Ils habitent toujours le château de Josselin, ou ils organisent une vente de plantes, pour l’entretien du château.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Incontournables