Crêpes ou galettes, vous dites quoi vous ?

Aucun Commentaire 2427 Vues

C’est bientôt la Chandeleur et l’occasion de déguster de délicieuses crêpes ! Mais avant de faire chauffer la billig, posons-nous une question existentielle : crêpe ou galette ? Voici deux choses très difficiles à clarifier surtout en Bretagne, car il s’agit là d’un concept culturel et géographique aussi  important pour les Bretons que le Concile de Nicée pour les évêques de l’Empire romain.

Crêpe ou galette, une question de sémantique et de géographie !

En fait, tout dépend d’où vous vous trouvez ! Pour schématiser, le Breton de l’Ouest mange des crêpes. Le Breton de l’Est mange des galettes.

La crêpe de Basse-Bretagne, la vraie, l’authentique !

En Basse-Bretagne « La Bretagne bretonnante » (c’est-à-dire grosso modo à l’ouest de l’axe Saint-Brieuc / Vannes) on ne fait pas de chichi : une crêpe est une crêpe, qu’elle soit préparée avec de la farine de blé noir  aussi appelé sarrasin ou de la farine de froment obtenue à partir de blé tendre. On distingue simplement la froment (fine et sucrée) de la blé noir (fine et salée).

On mange une crêpe OU une galette en Haute-Bretagne !

En revanche, en Haute-Bretagne, on fait la différence entre la crêpe et la galette ! La crêpe à base de farine de froment est tout aussi fine et sucrée que sa cousine de Basse-Bretagne, mais la galette est un peu plus épaisse que celle que vous mangerez du côté de Quimper. Autour de Rennes et jusqu’au Pays de Vitré en Ille-et-Vilaine,  on voue un véritable culte à la galette-saucisse, spécialité quasiment inconnue en basse Bretagne. Comble de l’hérésie pour les prophètes de la crêpe bretonne, certains accommodent ce hot-dog breton de moutarde ou de mayonnaise !

Dans le Finistère Sud, on fait autrement…avec les kouigns !

C’est au cœur du pays bigouden et nulle part ailleurs que vous pouvez déguster des kouign, une spécialité hybride crêpe/ galette de froment plus épaisse (semblable à un blini ou un pancake) réalisée à partir d’une pâte à crêpe sucrée avec de la levure à laquelle on ajoute parfois des morceaux de pommes.

De Douarnenez dans le Finistère à Rennes en pays Gallo en passant par Gourin la capitale officielle de la Crêpe, et même dans les crêperies de New-York, il existe de nombreuses recettes et variantes. La préparation et le dosage des ingrédients font très souvent la différence ! Mieux que rechercher une recette sur google, venez partager la recette secrète de vos grands-mères dans les commentaires !

Spread the love

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués ( requis )

Incontournables